Le lac de Vioreau

Ses étangs…et du canal de Nantes à Brest

 

Le grand réservoir et le petit vioreau offrent une superficie totale de 200 ha.

L’idée de relier Nantes à Brest par voie d’eau fut concrétisée par Napoléon 1er dans la première moitié du 19ème siècle. En Loire Atlantique, le canal emprunte successivement deux rivières :

- l’Erdre pour le bassin de la Loire

- l’Isac pour le bassin de la Vilaine.

Ces deux rivières sont raccordées par un canal de jonction qui permet de franchir grâce à 17 écluses, la ligne de partage des eaux Loire-Vilaine.

Cette voie d’eau artificielle (construite par des prisonniers espagnols) est reliée au grand réservoir de Vioreau (180 ha) par un canal d’alimentation long de 22 km. Il approvisionne en eau le point haut du canal au bief de partage de Bout-de-Bois à Héric.

Le réservoir de Vioreau est lui même alimenté par les étangs de la Provostière et de la Poitevinière (environ 75 ha chacun) grâce à la rigole alimentaire des Ajaux (une belle promenade sur 4-5 km).

 

Son massif forestier

 

750 ha dont 60 du domaine public offrent de nombreuses possiblités de randonnées VTT et de circuit d’orientation.

 

Et à proximité…

 

Les forges de la Provostière à Riaillé.

L’étang de la Provostière et sa réserve ornithologique.

Les forêts d’Ancenis et de St Mars.

 

Un site classé Natura 2000

 

Le site de Vioreau (avec celui de la Provostière à Riaillé) est classé zone Natura 2000.

De nombreuses espèces de plantes remarquables y sont répertoriées, ainsi que de nombreux oiseaux venant sur le lac.

Il en résulte certaines règles en vue de la préservation de l'environnement (comme l'accès aux grêves interdites aux voitures...).